Théâtre municipal de la ville de Saint Jean de Védas

Théatre municipal de Saint Jean de Védas

MASSE CRITIQUE

MUSIQUE INSTABLE
CIE LONELY CIRCUS
Vendredi 24 février
14H / 20H

Dès 8 ans
1H

Lonely Circus, avec Fall Fell Fallen présenté au Chai du Terral en 2014, s’était aventuré dans un espace rare. Celui du cirque électro où les mouvements de l’équilibriste Sébastien Le Guen et les expériences sonores du compositeur Jérôme Hoffmann cherchaient un accord sensible et périlleux. Leur duo magique s’est métamorphosé en quatuor avec l’arrivée du musicien Jonathan Fenez et celle du comédien Stéphane Guillemin. Deux musiciens, un circassien, un comédien et voici qu’un nouveau champ d’expérimentation s’ouvre sur une matière éternelle, celle de la pierre. Masse critique se joue des pierres comme l’on jouerait d’un son ou d’une émotion. Chaque pierre offre une construction instable, précaire, éphémère, un défi à l’équilibre. Simple outil, matériau de construction, arme redoutable ou accessoire de jeu pour les enfants, la pierre se prête à tout. Et c’est son bruit amplifié par le talent des musiciens, son histoire confiée aux gestes des comédiens qui forment le socle de ce cirque électro recomposé, entre concert, performance plastique et théâtre physique.

Conception : Sébastien Le Guen / Collaboration artistique : Anthony Moreau / De et avec : Jonathan Fenez, Jérôme Hoffmann, Sébastien Le Guen, Stéphane Guillemain / Lumières : Marie Robert / Scénographie/construction : Emmanuelle Debbeuscher / Régie générale : Marc Boudier / Administration : Emilie Barthes / Consultants pierres : Guillaume Camus, Michael Brun

Spectacle accueilli avec la Verrerie d’Alès / Pôle National Cirque – Languedoc Roussillon Midi Pyrénées (PNC-LRMP)

Résidence de création soutenue par la Région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées

Répétition publique le 22 novembre à 18h30. C’est gratuit !

Bord de plateau : rencontre avec la compagnie à l’issue de la représentation

"Un cirque électro qui provoque l’émoi avec pour seuls ingrédients la simplicité et la poésie."
Lucile Pinault, Midi Libre (à propos de Fall Fell Fallen)