Théâtre municipal de la ville de Saint Jean de Védas

Théatre municipal de Saint Jean de Védas

PARASITES

CIRCONVOLUTION POST-APOCALYPTIQUE
GALAPIAT CIRQUE
Jeudi 29 septembre
20H

Dès 8 ans
1H

Trois interprètes fabuleux pour un Fest-Noz apocalyptique. Circassien et musiciens, l’un au violon, l’autre à la guitare, trois personnages tirés de Beckett dégringolent sur une terre abîmée, fissurée.
Tremblement de terre, fin du monde ? Dans cet univers fracassé, ils sont les survivants de ce qui pourrait ressembler au meilleur de l’humanité.
Clochards célestes, ils tombent et se redressent, s’élèvent toujours plus haut pour se retrouver, ensemble, au sommet de leur mikado géant sculpté de somptueuses lumières.

Parasites est un cri d’amour à la vie et à ses écarts, magnifiquement mis en scène par trois artistes talentueux. Perchés sur leurs mâts chinois, ils nous offrent une partition musicale en perpétuel déséquilibre, oscillant entre la mélancolie acrobatique du violon, la rage pop-rock de la guitare et l’énergie dévorante d’un équilibriste insatiable. Leur parabole existentielle parle de colère, d’apaisement, de fous rires et de larmes. Une utopie légère et essentielle.

Un projet initié par : Moïse Bernier / De et avec : Moïse Bernier, Thomas Garnier, Nicolas Lopez / Collaboration dramaturgique et mise en jeu : Sébastien Bournac / Création sonore et régie son : Vincent Travaglini / Création lumière, régie générale et régie lumière : Anthony Lopez / Costumes et scénographie : Nadège Renard / Conseils constructions : Yohan Nicol / Production : Galapiat Cirque / Chargée de production et diffusion : Marine Freslon / Administration : Emmanuelle Nonet, Yvain Lemattre / Crédit photographies : Benjamen Lemay / Textes - Fragments : Moïse Bernier, Ronan Chéneau (extrait de Fées), Christophe Huysman (extrait de Hommes dégringolés), Patrick Kermann (extrait de Tristes Champs d’Asphodèle), Frank Wedekind (extrait de L’éveil du printemps).
Spectacle accueilli avec la Verrerie d’Alès / Pôle National Cirque – Languedoc Roussillon Midi Pyrénées (PNC-LRMP)

"On retrouve ici le talent rageur de Moïse Bernier, clown révolté, le visage blanchi, les yeux noircis, évoluant au mât chinois entouré de deux musiciens, avant de s’envoler tel Icare… Une création puissante, cernée de bruit et de fureur."
Stéphanie Barioz, Télérama Sortir Paris, mai 2016