Théâtre municipal de la ville de Saint Jean de Védas

Théatre municipal de Saint Jean de Védas

Passeurs d’histoires

1 ACTEUR + 1 MUSICIEN
Cie Alegria Kryptonite / La chouette blanche / Collectif TDP
Mercredi 11, 18 et 25 mai 2022
19h

MÉDIATHÈQUE JULES VERNE

Un texte, un acteur et un musicien dans un patio arboré à la tombée du jour. Voilà les grandes lignes simples et claires de ces belles soirées de mai. D’Œdipe à l’Algérie, les Identités, plurielles et mouvantes, sont le fil conducteur de ces petites bulles singulières. Raconter, écouter, s’émouvoir et penser aux mots, aux notes et à la voix de l’Autre, un plaisir partagé par toute l’humanité depuis la nuit des temps, quelle que soit notre identité.

Destination identité, ailleurs si j’y suis
Cie Alegria Kryptonite

Mercredi 11 mai - 19h

Première partie du diptyque Passe- Muraille, « Destination identité » est une conférence contée en duo inspirée d'un corpus théorique & poétique dont Les identités meurtrières d'Amin Maalouf. Un comédien et un percussionniste démêlent ensemble les questions d’origine, d’identité, d’exil, contre la peur qui grandit, face à l’obscurantisme…

Jeu Franck Ferrara | Percussions Karl Moussavou | Mise en scène Amélie Nouraud | Avec le soutien d’ADEMASS | La Grande Parade Métèque 2019, La Maison pour Tous Albertine Sarrazin, La Cimade à l’occasion du Festival Migrant’scène 2019, Le Théâtre La Vista | Production Compagnie Alegria Kryptonite

AmeR
Cie La chouette blanche

Mercredi 18 mai - 19h

Fiction autobiographique, commande de la comédienne à l’auteure Amine Adjina, cette lecture musicale nous embarque pour un voyage initiatique de l’autre côté de la Mediterranée et nous parle d’humanité : les promesses que l’on fait, celles qu’on ne peut honorer, les histoires de famille et les relations franco-algériennes…

Texte Amine Adjina | Interprétation Azyadé Bascunana | Musique Damien Fadat 

Œdipe
Collectif TDP
Mercredi 25 mai - 19h

En rhapsode d’aujourd’hui, le comédien, accompagné d’un musicien, nous fait revivre le mythe d’Œdipe – nourri par la version d’Henri Bauchau - . On se laisse volontiers bercé par cette histoire fondatrice à la manière d’un conte, dans lequel voix et musique se rencontrent pour laisser place à l’imaginaire.

Mise en scène Églantine Jouve, Patrice Cuvelier | Avec Sébastien Portier (récit), Matia Levréro (musique), Leila Hamidaoui (régie) | Regards invités Hélène Bardot, Julien Kosellek | Production Collectif TDP